Cosmétiques : le boom du BIO

Il ne se passe pas une journée sans que l’on entende le mot bio. Dans la presse, dans les journaux télévisés, sur internet, les produits bio ont la côte. Pourquoi un tel engouement ? Tout simplement parce que les Français recherchent de plus en plus ce qui est mieux pour leur santé.

Mais le bio n’est pas seulement dans nos assiettes. Les produits d’hygiène et de beauté bio ou naturels sont de plus en plus sollicités. Les cosmétiques bio rassurent et séduisent les Françaises qui sont de plus en plus sensibles aux produits responsables. Meilleurs pour la santé, mieux assimilés par la peau, moins agressifs, les cosmétiques bio nous veulent du bien.

Nuoobox.com a voulu en savoir davantage sur la relation entre les Françaises et les produits d’hygiène et de beauté bio ou naturels à travers une étude réalisée par l’Ifop par questionnaire auto-administré en ligne du 06 au 10 septembre 2018 auprès d’un échantillon de 1 047 femmes, représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus.

Alors quels sont les produits cosmétiques bio et naturels les plus prisés ? Le prix de ces produits est-il encore un frein aujourd’hui ? Quelles sont les classes d’âge attirées par les cosmétiques bio et naturels ? En collaboration avec Laure Friscourt, Directrice du pôle Beauté et Grande Consommation de l’Ifop, nous décryptons les résultats de cette enquête !

<

Toutes les classes d’âge se laissent séduire par les cosmétiques bio ou naturels

Selon l’étude de l’Ifop, les femmes âgées de 50 à 64 ans sont celles qui ont le plus acheté de produits cosmétiques bio ou naturels au cours de l’année passée, avec un pourcentage de 65 %.

Les jeunes femmes se sentent également concernées, par leur santé mais aussi par l’impact négatif des produits de beauté conventionnels sur l’environnement. En effet, une jeune femme âgée de 18 à 24 ans sur deux a acheté des produits cosmétiques bio ou naturels au cours de l’année passée.

L’achat de cosmétiques naturels n’est donc pas une tendance réservée aux femmes plus âgées. Aujourd’hui, toutes les classes d’âge se laissent séduire par ces produits conçus à partir d’ingrédients naturels et il faut reconnaître que ce phénomène relevée par l’étude est assez récent !

 

Les cosmétiques bio ou naturels principalement prisés par les CSP+

69 % des françaises qui achètent des produits cosmétiques et d’hygiène à partir d’ingrédients bio ou naturels font partie de la catégorie socioprofessionnelle « cadres et professions intellectuelles supérieures ».

Mais l’étude montre que ce phénomène est en train de se résorber et toutes les catégories socioprofessionnelles achètent aujourd’hui des produits cosmétiques bio ou naturels, ce que nous confirme Laure Friscourt. Et même si des écarts sont encore présents, nous pouvons dire que la prise de conscience est totale !

 

Politique et bio : quel parti est le plus sensible aux cosmétiques bio ou naturels ?

Selon les résultats de l’étude Ifop, 80 % des françaises ayant une proximité politique à gauche ont déjà utilisé des produits cosmétiques bio ou naturels contre 60 % pour les partis de droite. Ce phénomène peut s’expliquer par la sensibilité historique des partis de gauche envers l’écologie et plus largement le développement durable, même si aujourd’hui tous les partis sont concernés par ce sujet.

Sans grande surprise, 83 % des françaises appartenant au parti Europe Ecologie les Verts reconnaissent acheter des cosmétiques bio ou naturels pour préserver l’environnement.

 

Le cosmétique bio/naturel prisé pour une application directe sur la peau (visage & corps)

Les soins bio ou naturels pour le visage ont la côte puisque ce sont les produits les plus utilisés (57 %). Les produits d’hygiène pour le visage séduisent également à 57 % et les soins pour le corps à 58 %. Les produits qui s’appliquent directement sur la peau sont donc les plus achetés. Ces produits mieux assimilés par la peau, moins agressifs et agréables à utiliser ont donc de beaux jours devant eux.

« Cette tendance s’explique par la sensibilité des femmes à appliquer des produits à même la peau, la matière sera directement incubée par l’épiderme. Les cosmétiques bio rassurent c’est certain. » explique Laure Friscourt, Directrice du pôle Beauté et Grande Consommation de l’Ifop.

Cosmétiques bio

 

 

Les produits bio ou naturels pour le visage et le corps ne sont pas les seuls à connaître un succès grandissant. En effet, les produits pour cheveux font également partie des plus achetés (55%).

« Ce chiffre s’explique par l’offre grandissante des produits bio ou naturels pour cheveux sur le marché. Une offre massive qui crée donc une plus forte demande. » commente Laure Friscourt.

 

Pourquoi acheter un produit cosmétique bio : les motivations des françaises

Lorsque l’on demande aux françaises pourquoi elles achètent des produits cosmétiques bio ou naturels, 3 raisons arrivent en tête. La première est bien sûr parce qu’elles veulent prendre soin de leur corps (64 %) avec un produit non issu de manipulations chimiques. La seconde est qu’elles veulent des produits efficaces (60 %) pour leur corps et enfin, la troisième motivation qui pousse les françaises à acheter des cosmétiques bio est leur souhait de préserver l’environnement (56 %).

 

 Cosmétiques bio le boom

 

<

Quels sont aujourd’hui les freins à l’achat de cosmétiques bio ou naturels ?

Le principal frein à l’achat de cosmétiques bio pour 63 % des françaises et largement en tête est leur prix comme c’est souvent le cas pour tous les produits bio. Mais ce n’est pas le seul frein. 46 % des françaises consultées pour cette étude Ifop indiquent également que le manque de garanties sur la naturalité des produits est un frein pour elles. L’instauration de logos et de chartes devraient remédier à ce frein encore très présent, encore faut-il que les consommatrices aient confiance...

Et enfin, elles sont encore 40 % à penser que les cosmétiques bio ne sont pas efficaces. Il faut cependant savoir que si l’efficacité aux débuts de la cosmétique bio n’était pas toujours au rendez-vous, les progrès réalisés permettent aujourd’hui aux marques de proposer des formules très pointues qui rivalisent avec la cosmétique conventionnelle. Elles ne cessent d’innover avec des alternatives naturelles aux produits classiques, elles développent leur laboratoire et font appel à des tests cliniques pour prouver l’efficacité de leurs produits bio ou naturels.

Aujourd’hui les mentalités changent et nous pouvons remarquer que l’efficacité des produits bio/naturels est l’un des principaux freins mais également l’une des principales motivations à l’achat !

 Cosmétiques bio les motivations

La conclusion de Laure Friscourt, Directrice du pôle Beauté et rande Consommation de l’Ifop

Le mot de la fin sera pour Laure Friscourt. Elle nous confirme que l’étude montre une grande dynamique du bio et de la naturalité dans le domaine de la beauté. Mais elle note aussi qu’il y a toujours une certaine méfiance à acheter des produits bio ou naturels de la part des consommatrices.

Laure Friscourt nous précise qu’avec la démocratisation du cosmétique bio ou naturel, les petites entreprises peuvent aujourd’hui trouver leur place sur ce marché. Cette émergence des INDIE BRANDS vient directement des USA. Il s’agit de petites marques qui arrivent à prendre une part de marché avec un modèle économique très agile via des plateformes de e-commerce qui sont moins coûteuses que les boutiques physiques.

 

L’infographie synthèse (téléchargeable)

Cliquez ici pour obtenir la version PDF.

 

L’interview de l’analyse de Laure Friscourt, directrice Directrice marketing et développement – secteurs Beauté, Santé Grand Public, Grande Consommation à l’Ifop (téléchargeable)

Vous pouvez y accéder en cliquant ici.

 

Les résultats complets de l’enquête Ifop (téléchargeables)

Vous pouvez accéder aux résultats de cette enquête en cliquant ici.

 

Votre avis nous intéresse !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés