L'huile de coco contre la mycose

Les mycoses sont le plus souvent des affections bénignes, mais pas moins dérangeantes. C'est encore plus le cas lorsqu'il s'agit de mycoses vaginales ou vulvaires, qui touchent une majorité des femmes au moins une fois au cours de leur vie. Si un pharmacien peut vous conseiller l'application d'une crème, il faut aussi savoir qu'il existe des remèdes naturels pour calmer les démangeaisons, comme l'huile de coco !

Quelles sont les bienfaits de l'huile végétale de noix de coco ?

On peut utiliser l'huile de coco de mille et une façons en cosmétique (ex. : soin de cheveux), pour l'hygiène (ex. bain de bouche), mais aussi pour les désagréments intimes. Eh oui, l'huile de noix de coco a plus d'un tour dans son sac, avec des propriétés idéales pour soulager une infection au Candida Albicans (le plus souvent en cause en cas de mycose vaginale ou vulvaire), mais aussi d'autres démangeaisons.

Un produit antifongique

L'huile de noix de coco contient de l'acide caprylique, que l'on retrouve dans certains compléments alimentaires destinés à réguler le microbiote. Il a la particularité d'éliminer les mauvaises bactéries et les champignons. Et le Candida Albicans est justement un champignon !
Restons tout de même prudent : la concentration en anti-fongiques ne permet pas d'éradiquer le champignon en une application. Il peut plutôt éviter sa prolifération ou accentuer l'effet d'un anti-fongique médicamenteux.

jeune femme qui applique de l

Un traitement naturel antiseptique

La noix de coco a une forte teneur en acide laurique. On confère à ce composant des propriétés anti-bactériennes et anti-virales, qui sont intéressantes si vous souffrez de désagréments intimes.

Une huile apaisante et adoucissante

On utilise souvent l'huile de coco pour prendre soin de sa peau, parce qu'elle est très nourrissante, qu'elle est douce et qu'elle permet d'apaiser des démangeaisons, des coups de soleil, des rougeurs dues au froid, etc. Cette action est également bénéfique si vous êtes atteinte d'une mycose vulvaire, qui provoque généralement de la sécheresse, voire des irritations plus sérieuses.

Une délicieuse odeur

Si vous souffrez d'une mycose ou d'un dérèglement de la flore au niveau des parties intimes, il se peut qu'il y ait des odeurs désagréables. Certes, l'huile de coco ne pas va les absorber ni les masquer complètement, mais vous pourrez vous sentir plus à l'aise après avoir appliqué ce produit qui dégage un parfum agréable.


Notre conseil en plus : choisissez une huile de coco vierge, sans additifs, pour profiter au mieux de ses bienfaits et ne pas agresser votre vulve si fragile.

Comment calmer rapidement et naturellement une mycose vulvaire ?

Si elle a bien des vertus pour lutter contre certains problèmes intimes, il faut tout de même savoir comment utiliser de l'huile de coco en cas de mycose. Il faut d'abord savoir que l'on peut appliquer de l'huile de coco vierge seule ou de l'huile de coco additionnée de tea tree pour soulager une mycose. Cette huile essentielle a en effet des propriétés antifongiques puissantes, qui peuvent aider à éliminer le champignon. Toutefois, soyez vigilante : il n'est pas anodin d'utiliser des huiles essentielles, et encore moins sur des zones aussi fragiles que le vagin et la vulve. N'utilisez qu'une à deux gouttes, en faisant un test préalable sur une autre partie de votre corps, si vous souhaitez utiliser le mélange huile de coco et tea tree (ou "arbre à thé").

Une fois que cela est bien noté, reste à savoir comment concrètement apaiser une mycose vulvaire avec un traitement naturel comme de l'huile de coco. C'est assez simple : prélevez une cuillère à café, puis appliquez directement sur la zone qui démange, en massant en douceur. Veillez à avoir les mains bien propres, pour ne pas contaminer votre zone intime. Sinon, l'application peut être réalisée avec un coton stérile. Vous pouvez répéter l'application plusieurs fois par jour, selon votre ressenti.

En revanche, on vous déconseille l'utilisation de l'huile de coco (et encore plus d'huiles essentielles) à l'intérieur du vagin. Contentez-vous de l'appliquer sur la vulve, de façon à apaiser les démangeaisons et à calmer l'irritation de la peau à cet endroit.

huile de coco en bouteille

L'huile de coco : remède miracle pour soigner la vulve et le vagin ?

L'huile de coco et le tea tree contre la mycose, ça semble une solution simple et pratique. Et en effet, son efficacité est réelle pour réduire considérablement les gênes et démangeaisons. Mais il ne s'agit pas d'un traitement médical à proprement parler, qui pourrait éliminer complètement la mycose aussi vite que le ferait un médicament prescrit par votre médecin traitant ou votre gynécologue.


Notre conseil, c'est plutôt d'utiliser l'huile de coco en complément d'un traitement adapté à votre infection (généralement un ovule qui détruit le champignon responsable de la mycose vaginale). De cette manière, vous êtes débarrassée des démangeaisons forts désagréables, le temps que le traitement fasse son effet.

Sachez que vous pouvez également utiliser de l'huile de coco lors de petites gênes au niveau de la vulve même lorsque qu'il n'y a pas de mycose, ou pour d'autres mycoses de la peau.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés