Peut-on faire un gommage quand on a la peau sensible ?

Ultra-efficace, le gommage est le soin idéal pour retrouver une peau nette et un teint lumineux. Quels sont les bienfaits du gommage ? Véritable star des cosmétiques naturels, il nettoie l’épiderme en profondeur, favorise le renouvellement cellulaire et stimule la microcirculation. Cependant, certains produits peuvent être trop agressifs pour les peaux réactives ! Quels sont les différents types de gommage ? À grains, enzymatiques ou chimiques, il existe plusieurs types d’exfoliants. Quel gommage choisir quand on a la peau sensible ? Découvrez tous nos conseils pour prendre soin des épidermes fragiles.

Et pour vous aider à adopter une routine beauté adaptée à votre peau sensible, la team NUOO vous offre 5€ de réduction dès 65€ d'achat avec le code CONSEILBEAUTE1 !

Les bienfaits du gommage pour le visage

gommage à grains pour peau sensible

Qu’est-ce que le gommage ?

Le gommage est un soin qui se caractérise par une texture particulière. En pratique, il contient des microbilles exfoliantes ou des actifs chimiques ou enzymatiques qui permettent de nettoyer l’épiderme en profondeur. Il existe différents types de gommages, à savoir :


  • le gommage à grain : formulé à base de microbilles, il possède une action mécanique ;
  • le gommage enzymatique : idéal pour les peaux sensibles, il contient des AHA (Alpha Hydroxy Acides), obtenus à partir des sucres des fruits ;
  • le gommage chimique : composé à base d’acides, il purifie la peau en profondeur.

Si ces cosmétiques diffèrent au regard de leur composition, leur efficacité reste similaire. Cependant, pour profiter au maximum des bienfaits du gommage, il est essentiel de le sélectionner en fonction de son type de peau.

Quels sont les effets naturels du gommage ?

Le gommage est un soin qui agit à plusieurs niveaux. Grâce à sa texture et à ses agents nettoyants, il purifie la peau. En pratique, il désincruste les pores en profondeur et élimine l’excès de sébum et les impuretés liées à la pollution, à la poussière ou au maquillage. Il diminue le risque d’apparition des imperfections et limite la formation d’acné. En parallèle, il favorise le renouvellement cellulaire et facilite l’évacuation des peaux mortes. En améliorant l’assimilation des soins, il booste leur efficacité !


Enfin, le gommage stimule la circulation sanguine grâce aux mouvements circulaires réalisés pour l’appliquer. Ainsi, les nutriments essentiels à la santé de l’épiderme sont mieux acheminés. Pleine de vitalité, la peau est propre et nette, et le teint est plus frais.

Peaux sèches ou sensibles : quel gommage pour le visage choisir ?

femme à la peau sensible

Visage et corps : le gommage à grains ou mécanique déconseillé

C’est l’un des soins exfoliants les plus répandus sur le marché : le gommage à grains. Sa composition à base de microbilles ou de petits grains présente une action mécanique qui nettoie l’épiderme. Dans le cas des cosmétiques bio, il peut s’agir de pulpe de fruits, de coques broyées, de marc de café, etc. Ce type de gommage s’applique aussi bien sur le corps que sur le visage. À noter que la taille des grains varie d’un produit à un autre. Une granulométrie élevée sera plus abrasive, tandis qu’une granulométrie fine aura une action plus douce. Pour profiter des bienfaits du gommage, il est nécessaire de l’appliquer à l’aide de petits mouvements circulaires. Le gommage à grains convient aux peaux mixtes ou grasses. En revanche, il est déconseillé pour les personnes ayant la peau sensible au regard de son action abrasive.

gommage à grain vert

Gommage peau sensible : l’exfoliation enzymatique

L’efficacité du gommage enzymatique repose sur sa composition enrichie en acides végétaux. Également connus sous le nom de AHA (Alpha Hydroxy Acides), ces éléments sont synthétisés à partir des sucres des fruits. Ce type de soin ne contient pas de grains ou de microbilles. En revanche, il possède une action ciblée qui élimine les cellules mortes et nettoie l’épiderme tout en douceur. Généralement, il s’utilise sous forme de masques ou de peeling. Appliqué quelques minutes sur le visage, il est tout aussi efficace que les exfoliants classiques. Le gommage enzymatique convient particulièrement aux peaux sensibles, sèches ou sujettes aux irritations ! Veillez néanmoins à bien respecter le temps de pose au risque de provoquer des rougeurs.


Découvrez notre sélection de gommages pour peau sensible :

Le gommage chimique pour les peaux mixtes

Le gommage chimique présente une action similaire au gommage enzymatique. Cependant, les agents exfoliants entrant dans sa composition diffèrent. En effet, ils contiennent des acides obtenus à partir de fruits ou synthétisés grâce à une réaction chimique. Il peut s’agir d’acide glycolique, d’acide lactique ou d’acide salicylique. Ces éléments possèdent des propriétés différentes, à sélectionner en fonction de votre type de peau :


  • acide glycolique : ultra efficace contre les peaux mortes, il favorise le renouvellement cellulaire et apporte de la lumière aux teints ternes et fatigués. Grâce à son action anti-âge, il convient aux peaux matures ;
  • acide lactique : ce composant est un anti-âge puissant qui ralentit l’apparition des signes de vieillesse et stimule la circulation sanguine. Il s’adresse à tous les types de peaux ;
  • acide salicylique : très utilisé dans l’univers des cosmétiques, il possède des propriétés exfoliantes, astringentes et anti-inflammatoires. Apaisant, il convient aux peaux sensibles, grasses ou à tendance acnéique.

gommage chimique pour le visage

Comment bien faire un gommage pour le visage ?

La bonne fréquence pour exfolier son visage

Le gommage est un soin à réaliser une à deux fois par semaine. Il peut également être effectué avant l’application d’un sérum spécifique pour maximiser ses effets ou avant l’épilation pour un résultat optimal. Cependant, il peut avoir tendance à assécher la peau. Ainsi, il est essentiel d’appliquer une crème hydratante juste après votre soin exfoliant. Enfin, une fréquence plus élevée augmente le risque d’irritations et de rougeurs pour les peaux les plus sensibles.

Les bons gestes pour un gommage doux

Pour être efficace, un gommage s’effectue sur une peau propre et sans maquillage. S’il contient des grains ou des microbilles, l’idéal est d’humidifier votre peau avant de l’exfolier à l’aide de petits mouvements circulaires. Ainsi, vous éliminez les peaux mortes tout en stimulant la circulation sanguine. L’objectif n’est pas de décaper l’épiderme, optez pour des gestes lents et doux. Concernant les gommages enzymatiques ou chimiques, le mode d’emploi varie d’un produit à un autre. Pour les masques ou les peeling, veillez à bien respecter le temps de pose !


Après le gommage, veillez à hydrater correctement votre peau ! Si vous avez la peau mixte à grasse, utilisez plutôt une texture fluide. Si votre peau est plutôt sèche, nous vous conseillons d'opter pour une crème riche. Retrouvez notre sélection de crèmes hydratantes pour peaux sensibles :

Le gommage est un geste indispensable pour conserver une peau propre et nette. Effectué régulièrement, il élimine les impuretés, favorise le renouvellement cellulaire et stimule la microcirculation. S’il existe différents types d’exfoliants, tous ne sont pas adaptés aux peaux sensibles. Pour limiter le risque de rougeurs ou d’irritations, il est préférable d’opter pour le gommage enzymatique. Doux et naturel, il purifie la peau en profondeur tout en respectant la santé de l’épiderme !


Posez-nous vos questions en commentaires :)

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés