Quelle routine de soin pour cheveux colorés ?

Les colorations chimiques ont tendance à fragiliser les cheveux. Moins protégés, ils s’assèchent plus rapidement et leur brillance et leur souplesse diminuent. Terne et fatiguée, la coloration perd en intensité. Comment préserver sa couleur ? Shampoings, après-shampoings, masques, huiles, etc., il existe de nombreuses formules pour réparer les cheveux abîmés. Comment prendre soin des cheveux colorés ? Huile d’argan, huile de coco, huile de ricin, baume, etc., comment hydrater les cheveux secs ? Plus douce et moins nocive, la coloration végétale est une alternative à base de plantes, idéale pour se colorer les cheveux. Pourquoi choisir une coloration végétale ?

Comment prendre soin des cheveux colorés ?

La structure naturelle du cheveu

La coloration des cheveux est un processus complexe qui modifie la structure des fibres capillaires. En pratique, le cheveu possède deux parties distinctes, à savoir la racine, implantée dans le cuir chevelu et la tige capillaire. Cette dernière correspond à la partie visible du cheveu et se compose de trois couches concentriques :


  • la medulla ou moelle : constituée d’une substance amorphe et molle (amas de cellules anuclées), elle se situe au centre de la tige capillaire ;
  • le cortex : composé de kératine, il représente la partie principale du cheveu. Robuste et résistant, il contient les pigments, dont la mélanine, qui donnent leur couleur aux cheveux ;
  • le cuticule ou la corticale : cette enveloppe protège la tige capillaire des agressions extérieures (poussières, pollutions, colorations, chlore, sel de mer, etc.). Composée de fines couches de cellules kératinocytaires organisées en écailles, elle est responsable de la douceur et de la brillance des cheveux.


Ainsi, qu’elles soient chimiques ou végétales, les colorations modifient la structure des cheveux. Cependant, elles possèdent des modes d’action qui varient en fonction de leur formulation et de leur composition.

femme aux cheveux longs et mouillés

Le processus de coloration chimique

La coloration synthétique permet de changer durablement la couleur des cheveux. Cependant, c’est un processus agressif qui modifie la structure interne des fibres capillaires.


Très utilisée dans les salons de coiffure classiques, elle peut s’avérer nocive et irritante. En effet, la première étape d’une coloration chimique est d’ouvrir les écailles de la cuticule qui protège la tige capillaire. Ce processus fragilise l’enveloppe du cheveu afin de permettre aux produits chimiques de pénétrer. L’objectif est d’éclaircir la couleur naturelle pour laisser la place aux pigments synthétiques et augmenter les chances de réussite de la coloration. Après cette dernière étape, les cheveux possèdent leur couleur définitive.


Certaines formulations à base de produits chimiques peuvent causer des irritations, des brûlures du cuir chevelu ou encore des allergies. Par ailleurs, la présence de perturbateurs endocriniens peut avoir un impact non négligeable sur l’organisme et entraîner des dérèglements hormonaux. À noter que les colorations qui possèdent la mention « sans ammoniaque » contiennent souvent de la monoéthanolamine. Dérivé de l’ammoniaque, cette molécule peut également être toxique pour le corps.


Enfin, la décoloration des fibres capillaires s’obtient grâce au peroxyde d’hydrogène, communément connu sous le nom « d’eau oxygénée ». En inhibant la synthèse des pigments colorés, ce composant altère la fibre capillaire et fragilise le cuticule.

Les bienfaits de la coloration bio et naturelle

Les colorations végétales sont réalisées à partir d’un mélange d’eau et de plantes réduites en poudre. Doux et naturel, ce type de processus ne modifie pas la structure interne du cheveu. En effet, au lieu de pénétrer à l’intérieur du cuticule, la coloration enrobe la fibre capillaire d’une fiche couche protectrice. Gainés, les cheveux sont plus doux et gagnent en épaisseur. Véritable soin, elle apporte volume, souplesse et brillance à votre chevelure.


Enfin, moins agressives que les colorations synthétiques, les colorations végétales ne contiennent pas de produits chimiques. Leur formulation à base d’ingrédients naturels respecte la santé et l’environnement. Henné, camomille, jus de citron, indigo, etc., il existe de nombreuses alternatives naturelles pour colorer vos cheveux !

une femme se fait colorer les cheveux chez le coiffeur

Les caractéristiques des cheveux colorés

La réalisation de colorations chimiques successives a tendance à altérer la fibre capillaire. Fragilisés, les cheveux s’abîment plus vite. Au fil du temps, ils deviennent poreux et sont plus sensibles à leur environnement, on se retrouve avec des cheveux cassants. En effet, les colorations synthétiques contiennent des produits chimiques qui soulèvent les écailles du cuticule pour permettre aux pigments de pénétrer. Moins protégée, la coloration perd en intensité et les cheveux paraissent ternes et fatigués. Pour préserver leur couleur, il est essentiel de les hydrater et de les nourrir en profondeur.

Quels soins capillaires naturels utiliser pour les cheveux colorés ?

Des gestes simples et l'utilisation de produits adaptés à base d'ingrédients d'origine naturelle vous aideront à garder un cheveu sain et en bonne santé.

Quand se laver les cheveux après une coloration ?

Afin de ne pas abîmer vos cheveux et de ne pas ternir votre couleur, il est recommandé de ne pas se laver les cheveux dans les 48h qui suivent une coloration. utilisez des soins doux, naturels et hydratants afin de ne pas agresser votre fibre capillaire.

Entretenir ses cheveux après une coloration

Pour prendre soin des cheveux colorés, la première étape est d’éviter les shampoings formulés à base de sulfates. Les plus fréquents sont le sodium laureth sulfate et l’ammoniumlauryl sulfate. En effet, ces éléments sont des tensioactifs dont le rôle est d’éliminer l’excès de sébum et de nettoyer le cuir chevelu. Cependant, ils ont tendance à assécher les longueurs et à éliminer les pigments de la coloration. Préférez des shampoings bio, sans sulfates.


Pour entretenir les cheveux après une coloration, le choix du shampoing est primordial. Outre les sulfates, il est également conseillé d’éviter les formulations contenant du parabène, de l’ammoniaque, des formaldéhydes, des conservateurs ou des parfums synthétiques. L’objectif est de trouver une base lavante à la fois douce et efficace qui respecte les fibres capillaires sans ternir la couleur. Enfin, la réalisation de soins complémentaires à base d’huiles végétales est un geste essentiel pour préserver l’éclat de la coloration.


L’une des astuces pour prendre soin des cheveux colorés est d’utiliser un shampoing avec une action antioxydante. L’objectif est de contrer l’oxydation générée par la coloration en créant un environnement acide. Ce type de processus favorise la fermeture des écailles des cheveux, préserve les pigments et fixe la couleur. Couplé à des principes actifs végétaux comme la lavande, les protéines de blé ou l’aloe vera, il renforce les fibres capillaires. Les cheveux doux, visiblement plus forts.

soins pour les cheveux colorés

Utiliser un shampoing pour les mèches ou cheveux colorés

Souvent fragilisés, les cheveux colorés ou méchés présentent une structure poreuse qui accentue le dessèchement des longueurs. Ainsi, l’idéal est d’utiliser des shampoings spécifiques pour les cheveux colorés, enrichis en antioxydants et en vitamines.


Indispensable à la bonne santé des cheveux, la vitamine E préserve l’éclat de la couleur et lisse les écailles de la tige capillaire. Sources indéniables d’antioxydants, les fruits rouges apportent les minéraux essentiels pour une chevelure pleine de vitalité. Le miel ou le beurre de karité nourrissent les cheveux en profondeur et réparent les dommages causés par les produits chimiques.


Enfin, espacez les shampoings ! Plus secs, les cheveux colorés graissent moins vite, il est donc inutile de les laver trop régulièrement. Parmi les shampoings adaptés, nous vous conseillons :

Après-shampoing : comment hydrater les cheveux colorés ?

L’utilisation d’un après-shampoing pour cheveux colorés permet de limiter le risque d’assèchement du cuir chevelu et d’hydrater les longueurs. Tout comme le shampoing, il est essentiel d’opter pour des solutions à base d’ingrédients naturels, sans composants nocifs. Nourrissant, réparateur, hydratant, boosteur d’éclat, etc., veillez à sélectionner des soins adaptés aux besoins de vos cheveux.

Entretien des cheveux secs ou abîmés : le masque réparateur

L’application d’un masque sur les cheveux colorés permet de les nourrir en profondeur. La plupart du temps, la réalisation de colorations successives assèche les longueurs et favorise l’apparition de fourches. Pour lutter contre la déshydratation, les solutions enrichies en aloe vera ou en protéines de blé sont tout à fait adaptées. Pour revitaliser le cheveu, les masques à base de banane, d’œufs ou de soja sont particulièrement conseillés !


Vous pouvez également appliquer un baume à base de beurre de karité par exemple, afin de réhydrater vos pointes.

Quelle huile pour cheveux colorés ?

Les huiles végétales possèdent de nombreuses vertus qui permettent d'hydrater le cheveu en profondeur ou de protéger la fibre capillaire des agressions extérieures.

Le bain d'huile

Pour les cheveux secs ou abîmés, l’idéal est de faire un bain d’huile. Cependant, toutes ne possèdent pas les mêmes propriétés : huile de ricin, huile d’avocat, huile d’argan, à vous de choisir celle qui vous convient le mieux. Pour une efficacité optimale, appliquez l’huile sur les cheveux humides, de la racine aux pointes, puis couvrez avec une serviette chaude. Grâce à la chaleur, les écailles s’ouvrent et laissent entrer la matière dans le cheveu. Laissez poser quelques minutes à plusieurs heures, puis rincez abondamment. Attention à ne pas utiliser trop d’huile pour ne pas étouffer le cuir chevelu. Enfin, il est préférable d’effectuer ce type de soin juste avant une coloration, au risque de ternir la couleur. Effectuez ce bain d'huile régulièrement pour des résultats visibles rapidement.


Les cheveux sont composés de trois couches distinctes qui possèdent chacune un rôle bien spécifique. Cependant, la réalisation de colorations successives est susceptible de les fragiliser et de nuire à la bonne santé du cuir chevelu. Pour revitaliser les fibres capillaires, l’idéal est d’utiliser des shampoings et après-shampoings spécifiques. Vitamine E, antioxydants, huiles végétales, etc., les solutions à base d’ingrédients naturels prennent soin des cheveux colorés, tout en douceur. Enfin, l’application de masques apporte les nutriments essentiels pour des cheveux doux et brillants !

L'huile de ricin pour protéger les cheveux


Il est également possible d'appliquer chaque jour quelques gouttes d'une huile végétale telle que celle de ricin sur les pointes. Cela créée une couche protectrice autour du cheveu, qui le gardera protégé tout au long de la journée.


Grâce à toutes ces astuces de pro, vous devriez facilement conserver votre couleur malgré les agressions extérieures et les rayons du soleil. Posez-nous vos questions dans les commentaires !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés